Discours
  Allocution De Son Altesse le Premier Ministre A l'Assemblée Nationale lors de la Clôture de la 1ère Session de l'onzième Législature  
  18 Juillet 2006  
     
 

Votre Excellence Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale, 

Honorables et Chers Collègues, Membres de l'Assemblée Nationale

Ces derniers  jours, nous avons assisté à un remarquable évènement démocratique qui s'est produit dans cet honorable Assemblée.  Les Membres de l'Assemblée Nationale ont gagné la confiance des citoyens du Koweït, qui les ont chargés de grandes missions à accomplir . 

A la veille des vacances parlementaires dont nous avons grandement besoin à cette étape  du travail politique, afin que tout le monde récupère ses forces et regagne son dynamisme pour se relancer dans le travail et obtenir les meilleurs résultats possibles.  Je saisis cette occasion pour exprimer, en mon nom, et au nom de mes confrères et collègues les membres du gouvernement, nos remerciements les plus profonds pour l’esprit de concorde et de compréhension qui a régi les relations entre les deux pouvoirs ces derniers temps . 

A cet effet, nous exprimons toute notre appréciation pour la coopération constructive et l'unanimité harmonieuse de votre honorable Assemblée qui se sont traduites- comme le souhaitait Son Altesse l'Emir du Koweït- par la ratification de la loi concernant l'amendement de certaines dispositions législatives (la loi n°30 de l'année 2005 sur l'assurance sociale), dans le but d'aider les retraités qui ont cédé une partie de leurs salaires pour obtenir un prêt et de leur faciliter la vie.

Il en est de même pour la ratification du projet de loi concernant la redéfinition des circonscriptions électorales, avec tout ce que ceci représente comme pas bien sincère et bien diligent dans la voie de la réforme du système électoral et de la  promotion du processus de travail patriotique national sacré.

Finalement, nous tenons à renouveler nos remerciements et notre appréciation au président de l’Assemblée Nationale,  aux chers membres de l'Assemblée,  à ses commissions, et à son secrétariat général ainsi qu'à tous ses fonctionnaires, pour leurs efforts remarquables.  Nous tenons aussi à signaler avec gratitude le rôle des gens des médias et de la presse, qui ont suivi avec  une grande responsabilité les activités de l'assemblée et du gouvernement, souhaitant nous retrouver à la prochaine session, en concordance et harmonie continues, nous adressons  à la Bonté Divine nos prières les plus sincères pour guider nos pas vers la bonne voie qui aboutit à la gloire, au bien-être et à la prospérité de notre cher pays et de nos chers concitoyens sous la haute direction avisée de Son Altesse l’Emir et de Son Altesse le Prince Héritier.

 
  Imprimer cette page