Discours
  Allocution du Premier Ministre lors de l'inauguration de la rencontre économique arabo-allemande  
  7 Septembre 2006  
     
 

AU NOM D'ALLAH LE TOUT MISERICORDIEUX, LE TRES MISERICORDIEUX, ET LE TOUT CLEMENT

Son Excellence Monsieur Michanel Glos, Ministre de l'Economie et de la Technologie,
Monsieur Thomas Bach, Président de La Chambre du Commerce et de l'Industrie Arabo-Allemande,
Monsieur Abdul Aziz Al Mekhhlafi, Secrétaire Générale,
Mesdames et Messiuers, 
J'ai le plaisir d'être là pour exprimer  toute  mon appréciation et tous mes compliments, aux responsables de la Chambre du Commerce et de l'Industrie Arabo-Allemande, au Ministère Fédéral de l'Economie, à  la Fédération des Chambres du Commerce et de l'Industrie Allemande et à la Chambre du Commerce et de l'Industrie du Koweït, pour les efforts remarquables déployés pour  l'organisation de cette neuvième rencontre économique qui consolide  la relation bien distinguée établie entre la République Fédérale d'Allemagne et les pays arabes se traduisant  par ce grand évènement économique, tout en appréciant votre généreuse invitation pour assister à cette honorable rencontre. 
De même, j'ai le plaisir de vous transmettre les salutations de Son Altesse l'Emir du Koweït, Cheikh Sabah Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah, en évoquant ici son affirmation permanente  de l'importance de la communication entre les peuples surtout dans le domaine économique. J'ai également le plaisir de vous transmettre les salutations de Son Altesse le Prince Héritier Cheikh Nawaf  Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah, tout en exprimant mon grand plaisir pour le fait, que le Koweït est devenu aujourd'hui l'associé principal dans cette neuvième session économique, qui se situe dans l’une des périodes les plus importantes de notre renouveau économique espéré. 
C’est avec un infini plaisir que j’ai pris connaissance, par les bons soins de notre ami, Monsieur Ali M. Th. Al Ghanim, Président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Koweït, des accomplissements remarquables accomplis par  la  rencontre économique Arabo-Allemande au cours des  huit dernières années, et des efforts inouïs fournis pour le développement des relations économiques arabo-allemandes. Cette coopération arabo-allemande est particulièrement satisfaisante car elle traduit dans la pratique l'association économique de nos pays, et dont nous avons besoins, les uns comme les autres, dans un monde qui n'est plus isolé, et où la coopération économique internationale est devenue un moyen pour atteindre le progrès et la prospérité, et un pont de paix dans la voie du développement. 
En ce qui concerne les neuf axes qui  seront examinés lors de cette rencontre, ils dévoilent une analyse profonde des moyens nécessaires pour soutenir le développement dans notre région arabe, pour affronter les difficultés d'une façon objective et aboutir à une convergence de vue; tout cela renforcera l'Association Arabo-Allemande et la développera. 
Je me suis intéressé à certains axes comme l'éducation et la formation professionnelle, domaines dans lesquels le Koweït déploie  des efforts continus et les classe parmi ses priorités car ils sont à la base du développement aspiré et les vrais intarissables capitaux de notre cher pays. Je me suis également intéressée à l'axe de la technologie de l'information dans une époque ou l'informatique occupe une place importante et se développe énormément dans les moyens et le contenu, aussi bien qu'à d'autres axes que vous proposez d'examiner et dont j'espère bénéficier au Koweït après une étude élaborée de la part de votre assemblée honorable. 
En ce qui concerne l'axe de l'investissement, celui qui examine les derniers chiffres de l'échange commercial arabo-allemand, trouvera que les indices sont en augmentation, car le coût des importations allemandes aux pays arabes, a atteint, au début de cette année, 2.9 milliards d'euros, c'est-à-dire plus de 40% par rapport à la même période de l'année dernière. De même l'Allemagne a exporté aux pays arabes, pendant la même période, des biens d'une valeur de 4.8 milliards d'euros, c'est-à-dire avec une augmentation d'environ 15% en comparaison avec la même période de l'année dernière; ces indices  indiquent la croissance des relations économiques entre les pays arabes et l'Allemagne, dont nous prévoyons une augmentation continue. 
Mesdames et Messieurs,
Vous savez sans aucun doute que le Koweït a adopté une démarche avisée  au niveau des politiques économiques, où participe le peuple koweitien représenté par l'Assemblée Nationale, car le Koweït dispose en effet d'institutions politiques avancées; de plus il instaure des établissements financiers efficaces, comme peuvent le témoigner beaucoup d'organismes financiers internationaux et indépendants.  Nous suivons  un système libre de conditions quant aux échanges internationaux des marchandises, de main-d'œuvre et des capitaux. Nous faisons de notre mieux pour que le Koweït devienne un centre financier mondial, et  nous avons des plans ambitieux pour la privatisation de plusieurs domaines. Nous avons aussi de grandes ambitions pour lancer un nombre d'énormes projets et qui nous donnerait des opportunités excellentes d'investissement, comme la construction et le développement de l'infrastructure, les lignes  stratégiques du transport, ainsi que l'investissement dans les domaines du pétrole et de l'énergie.
Vous savez tous que le Koweït se distingue par son emplacement stratégique qui lui a donné une importance économique depuis sa naissance, étant considéré comme un accès très important et principal aux marchés voisins. Il existe, aux entourages, de grandes opportunités d'investissement qui pourraient être bénéfiques pour les deux côtés, arabe et allemand. D'autre part, le Koweït est considéré comme l'un des associés internationaux les plus importants de l'Allemagne, étant donné que c'est  le premier pays arabe qui a investi en Allemagne. De plus, l'Allemagne occupe la première place au Koweït parmi les trente pays exportateurs. Le Koweït a importé de l'Allemagne en 2004 environ  1.4 milliard de dollars de marchandises et de services, et un grand nombre de contrats commerciaux font le lien entre le Koweït et l'Allemagne et nous espérons que cela se développera au profit des deux pays. 
Chers Frères et Amis, le Koweït entreprend de se développer dans les secteurs économiques et les secteurs de développement, ainsi que dans plusieurs autres domaines. Nous avons une vision future ambitieuse pour des politiques économiques et sociales, ainsi qu'une volonté très solide pour la diversification des revenus et l'investissement des excédents financiers au profit de notre peuple. Dans cette période historique, la coopération entre les peuples pour servir les intérêts mutuels sera notre but et un objectif que nous entreprenons avec modération et persistance, sous la haute direction de Son Altesse l'Emir du Koweït, que Dieu le garde. Comme vous le savez, mesdames et messieurs, la stabilité fait le développement et ce dernier ne se réalise qu'avec une stabilité à long terme. Notre région arabe a subi plusieurs formes de désarroi dont elle souffre jusqu'à présent et nous espérons de la République Allemande plus d'efforts politiques en coopération avec la Société Internationale afin de combattre ces phénomènes et de réduire la tension dans cette région qui peut prospérer en réalisant la paix et la coexistence pacifique des peuples.

Et nous, au Koweït nous  tendons la main à tous les amis pour une coopération constructive et créatrice afin de réussir et de sauvegarder le développement.

 
  Imprimer cette page