Discours
  Allocution de Son Altesse le Premier Ministre à l’occasion de la clôture de la deuxième session ordinaire de la onzième législature de l'Assemblée Nationale  
  11 Juillet 2007  
     
 

Votre Excellence, Monsieur  le Président de l'Assemblée Nationale,
Honorables Membres,

C’est avec un grand plaisir, que j’exprime en mon nom, et au nom de mes confrères les Ministres, réunis aujourd'hui, à l'occasion de la clôture de la deuxième session ordinaire de la Onzième Législature de votre vénérable Assemblée Nationale, ma plus sincère considération pour les efforts prodigués afin d’assumer cette responsabilité nationale qui nous incombe.

Monsieur le Président,
Chers Membres,

Aujourd'hui, nous ne nous sommes pas réunis pour exposer les; accomplissements réalisés. La session actuelle, comme nous avons pu le constater, a connu une gestion gouvernementale transparente, objective, et impartiale vis-à-vis de tous les thèmes examinés par votre vénérable Assemblée Nationale. Le Gouvernement n'a épargné aucun effort pour assurer  à votre Assemblée, tous les moyens requis pour qu'elle accomplisse le rôle souhaité, et pour qu'elle remplisse ses obligations constitutionnelles d'une façon parfaite.

Peut-être qu’aujourd'hui, et, dans l’attente de la prochaine session de l’Assemblée, aurions-nous besoin plus que jamais, d’une attitude sérieuse de prise de conscience de l’ampleur de la responsabilité dont nous sommes investis, afin de définir l’approche que nous devrons adopter dans l’exercice de notre rôle habituel, conformément aux principes de notre régime démocratique, notamment en cette période dans notre région qui bouillonne d'évolutions et de changements  qui exigent de nous tout l’intérêt  et l’attention qu'ils  méritent.

Monsieur le Président de l'Assemblée,
Honorables Membres,

La démocratie que nous avons choisie comme méthode de vie et comme régime, est  le destin du Koweït et son choix. C'est le moyen qui aboutit à la réalisation des espoirs, des ambitions et des accomplissements auxquels aspire le peuple koweïtien fidèle.

De plus, la prééminence de l'Etat du Koweït et sa prospérité requièrent  un travail sérieux et continu pour assumer les grandes responsabilités, ainsi que pour profiter aux maximum de tous les potentiels et des capacités, dans le but de  réaliser davantage d’accomplissements dans le cadre de la responsabilité conjointe, de la confiance réciproque et de la compréhension   constructive dans la coopération des deux pouvoirs.

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, et Honorables Membres,

J'ai le plaisir, à la clôture de la session actuelle, d’exprimer mes remerciements et toute mon appréciation, à tous les fonctionnaires dans votre vénérable Assemblée, y compris les experts, les conseillers, les chercheurs et les  techniciens, aussi bien que, les gens de la presse et des médias qui ont fourni leur assistance  sérieuse, pour l’accomplissement des travaux de l'Assemblée, à l’intérieur comme à l’extérieur de l'Assemblée, et dans tous les organismes de l'Etat. Laissez-moi exprimer mon souhait sincère de nous réunir prochainement, avec  la bienveillance de la providence divine, pour poursuivre notre parcours national vers la réalisation des aspirations désirées, avec un esprit d’attitude constructive et de responsabilité, sous l'égide et la direction avisée de Son Altesse l'Emir et de Son Altesse Son Prince Héritier.

 
 
  Imprimer cette page