Discours
  Allocution de Son Altesse le Premier Ministre prononcée à l'ouverture de la 3e Conférence ministérielle des pays voisins de l’Iraq, des pays du CCG, des pays membres permanents du Conseil de Sécurité, et des pays des G8  
  22 Avril 2008  
     
 

Au Nom de Dieu tout Clément tout Miséricordieux

Son Excellence Monsieur le Premier Ministre de la République de l’Iraq,
Vos Altesses et Vos Excellences les Ministres des Affaires Etrangères,
Vos Excellence les Représentants des Organisations Internationales et Régionales,
Mesdames, Messieurs,

J’ai le plaisir, de vous adresser mes meilleurs souhaits de bienvenue, chez nous au Koweït, vous souhaitant à vous tous, un agréable séjour parmi nous, comme j’ai le plaisir de vous transmettre, les compliments de Son Altesse l’Emir de pays, et de Son Altesse le Prince Héritier, avec leur souhaits de réussite à cette notable conférence.

J’ai l’honneur d’avoir dans mon pays, la tenue de cette Conférence, à travers laquelle, nous affirmons au monde entier, notre intérêt intense, en la sécurité et en la stabilité de l’Iraq, à travers nos délibérations et nos consultations, à la fin de parvenir aux meilleurs moyens, aptes à réaliser nos aspirations et notre espoir d'assurer un bon avenir à ce pays voisin.

Je saisis cette opportunité, pour vous adresser à vous tous, mes remerciements les plus sincères, pour votre réponse à l’invitation, et pour tous les efforts fournis pour la tenue de cette conférence, à travers laquelle, nous tenons à réaliser les buts que nous poursuivons et les ambitions auxquelles la communauté internationale aspire.

Chère Audience,
Le rétablissement de la paix permanente et de la stabilité, et la réalisation de la prospérité en Iraq, ont toujours été un objectif très important, auquel, la communauté internationale a veillé très soigneusement, depuis la chute de l’ancien régime. Et, si les pays du voisinage avaient pris à leur charge de suivre avec soin la situation en Iraq, et avaient tenu une suite de réunions ministérielles et techniques  intensives, notre 3e conférence élargie des pays du voisinage souligne de nouveau, le soin de la communauté internationale, de participer, et de collaborer à la réalisation des aspirations voulues, d’une façon directe et effective, et l’augmentation du nombre des pays, des organes, et des organisations internationales et régionales participant à cette conférence, n’est que l’indice bien clair et net de ce soin.

Chers Auditeurs,
J’ai le plaisir, en ce début de cette conférence, de clarifier que l’Etat du Koweït, a pris à sa charge, depuis que l'Iraq est entré dans l’ère de l’après - ex- régime, de nombreuses obligations importantes dont:

Premièrement: Aider nos frères en Iraq à reconstruire les institutions de l’Etat, politiques, économiques, sociales et culturelles, et ceci n’est réalisable qu’à travers l’indépendance de l’Iraq,  de sa souveraineté entière,  de son unité nationale, de la sécurité de son territoire, de son identité arabe et islamique, de la consécration du principe de la citoyenneté iraquienne, et de l’invitation de tous les constituants de peuple iraquien à renforcer son unité nationale. Là,  nous voudrions affirmer l’importance du respect du principe de la non- ingérence dans les affaires intérieures de l’Iraq, car malgré les liens nationaux, ethniques, religieux, et historiques, qui lient les pays du voisinage avec le peuple iraquien voisin et frère, la permission de l’ingérence, et de l’exportation des conflits politiques chez lui, le convertiraient en un champ de conflits armés, et menaceraient sa sécurité et sa stabilité, ce qui influencerait d’office, la sécurité et la stabilité de toute la région.

Deuxièmement: Condamner tous les actes de terrorisme dont souffre l’Iraq, et inviter la communauté internationale en sa totalité, à soutenir le gouvernement iraquien, pour mener sa lutte contre le terrorisme, et le vaincre, y compris les efforts fournis pour empêcher l’emploi du territoire iraquien en tant qu'une base pour pratiquer le terrorisme contre les pays voisins, et vice-versa, ainsi que le soutien des efforts conjoints, dans le but d'empêcher le déplacement des terroristes, et des armes illégales, de et à l’Iraq.

De cette tribune, j’ai le plaisir d’exprimer ma satisfaction, vis-à-vis de la décision du gouvernement iraquien, de dissocier, et de désarmer tous les groupes armés de façon illégale, car cette décision participera d’une manière efficace, à dessécher les sources d’armement illégal, et ouvrira de vastes horizons vers un dialogue politique, qui réunira les divers constituants de la communauté iraquienne, et les aidera à réaliser la réconciliation nationale, et l’établissement de la sécurité et de la paix sociales.

Troisièmement: S'intéresser au côté humain du problème des réfugiés iraquiens; là, nous voyons que l’assurance de leur sécurité et la réponse à leurs besoins sont une responsabilité commune, entre l’Iraq et la communauté internationale.

Et sur ce point, j’aimerais attirer l’attention, sur l’initiative de l’Etat du Koweït, qui a procédé dernièrement, à offrir un don volontaire, à la Haute Commission  pour les Affaires des Réfugiés, pour aider les Sans-logis en Irak.

Il est urgent, d’inviter tous les partis internationaux, à augmenter leur soutien humain aux réfugiés, et aux sans-logis, pour leur assurer les conditions nécessaires à leur retour à leurs domiciles, de manière à assurer leur sécurité, la sauvegarde de leur amour propre, et leur stabilité.

Chers Auditeurs,

En conclusion, je renouvelle mes souhaits de bienvenue et mes vœux de gratitude, à tous les participants à cette Conférence, tout en souhaitant  sincèrement, que l’histoire l’inscrive à l’avenir  dans ses pages, comme une marque notable et effective, dans la consécration de la paix dans la région, et dans l’établissement de la sécurité, de la stabilité et du progrès, dans les domaines, du développement et de la prospérité.

Merci et avec la paix de Dieu

 
  Imprimer cette page