Discours
  Allocution de S.A. le Premier Ministre au colloque du dialogue national pour la réforme politique, tenu par l'Association de la Transparence Koweitienne, à la 46ème commémoration de la promulgation de la constitution à l'Etat du Koweït  
  11 Novembre 2008  
     
 

An nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,
Mesdames et Messieurs,
Que la Paix et la Grâce de Dieu soient avec vous,

C'est avec un grand plaisir, que je m'adresse à vous, à l'occasion de ce colloque, tenu par l'Association de la Transparence Koweitienne, sous le titre du "Dialogue National pour la Réforme Politique", à la 46ème commémoration de la promulgation de la constitution koweitienne. Cette chère occasion diffère beaucoup de toute autre occasion, vu que toutes les acquisitions et les réalisations achevées dans notre pays, étaient les réflexions de cette constitution, qui a établi les bases immuables et les piliers solides, à partir desquels le moderne Etat du Koweït a démarré.

Notre moderne essor s'est basé sur les piliers de cette constitution, qui a concrétisé les principes de la démocratie et de la liberté, comptés parmi nos acquisitions les plus importantes, et dont nous sommes si fiers.

A la commémoration de la promulgation de notre sublime constitution, nous nous rappelons, avec gratitude et appréciation, nos ancêtres les grands responsables du Koweït, qui nous ont laissé un héritage important pour nous illuminer le chemin et nous guider vers la bonne voie.

A cet effet, il est évident de nous rappeler, avec respect et appréciation, le grand rôle historique du défunt Emir Cheikh Abdallah Al Salem Al Sabah, qui s'est chargé de fournir au Koweït une base solide et des piliers immuables, et qui a tenu haut le flambeau, pour guider le parcours de la lumière et de la liberté, d'où la naissance de la constitution, et par la suite de l'Etat du Koweït, un Etat moderne dont les piliers sont forts, la structure est ferme, le slogan est la solidarité et le soutien mutuel, la constitution est la coopération et l'amour, et la voie est la consultation et la démocratie.

Son Altesse le Défunt était un homme perspicace et clairvoyant; il a prédit l'avenir et a saisi ses piliers, ses paramètres, ses éléments et ses termes, d'où sa décision historique d'établir une constitution pour le pays, visant à faire participer le peuple dans la gérance de l'Etat, en se basant sur des principes démocratiques prenant leur essor de la réalité du Koweït, et s'harmonisant avec ses objectifs.

Nous nous rappelons aussi, à cette vénérable occasion, les défunts Emirs du Koweït, Cheikh Sabah Al Salem Al Sabah, Cheikh Jaber Al Ahmad Al Jaber Al Sabah, et Cheikh Saad Al Abdallah Al Salem Al Sabah, qui ont succédé au défunt Emir, à porter le drapeau, et qui ont préservé le dépôt confié à eux, en poursuivant les efforts visant à tenir haut ce drapeau qui flottera toujours, avec la permission de Dieu, sous la direction avisée de Son Altesse l'Emir du pays, Cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah, et Son Altesse Son Prince Héritier, Cheikh Nawaf Al Ahmad Al Jaber Al Sabah.

Et si nous sommes fiers de notre démocratie, qui a prospéré et mûri après à peu près un demi-siècle, il est de notre devoir de préserver cette énorme réalisation qui détermine notre existence et le sauvegarde.

La démocratie, qu'a vécu le Koweït auparavant, et que nous vivons aujourd'hui, est un grand bénéfice pour nous tous. Si nous la protégeons des tendances contingentes, elle préservera notre union et notre cher pays.

Les jours et les évènements ont prouvé la résistance el la puissance de notre expérience démocratique, de même qu'ils ont prouvé que la divergence des opinions ou des points de vue indique que la pratique est saine et mûre. Le dialogue constructif, qui vise à réaliser l'intérêt du pays et des citoyens, est l'essence de la démocratie et la bonne base sur laquelle elle est établie. Sans le dialogue et la critique constructifs, les éléments de la démocratie, qui est le bastion qui nous sert de refuge, ne seront pas complets.

Nous aspirons aujourd'hui à réaliser beaucoup d'objectifs et d'ambitions. Notre unique moyen d'y arriver réside dans la convergence des efforts sur tous les niveaux, dans le but de construire notre pays, pour lequel nous devons être prêts à se dévouer, afin de garder haut et flottant son drapeau, sous la direction avisée du leader de notre marche et pasteur de notre progrès, Son Altesse l'Emir du pays, et de Son Altesse Son Prince Héritier.

 
  Imprimer cette page