Discours
  Allocution de Son Altesse le Premier Ministre à la clôture de la première session ordinaire de la treizième législature de l'Assemblée Nationale  
  2 juillet 2009  
     
 

Au nom de Dieu le Tout miséricordieux, le Très miséricordieux. 

Votre Excellence Monsieur  le Président de l'Assemblée Nationale,  
Chers Membres de l’Assemblée,

Que la paix de Dieu et sa divine miséricorde et grâce soient avec vous, 
J’ai le plaisir, au cours de cette session par laquelle votre vénérable Assemblée clôt sa première session ordinaire de la treizième législature, d’exprimer, en mon nom et au nom de mes collègues les Ministres, mes sincères souhaits pour passer des bonnes vacances pleines de bonnes œuvres et d'actions vertueuses.

Je suis également honoré, en cette occasion, d’adresser mes sincères remerciements et toute ma gratitude à Son Altesse l'Emir de l'Etat du Koweït pour ses directives avisées vis-à-vis de la responsabilité nationale qui nous incombe, ainsi que d’adresser à Son Altesse le Prince Héritier et au fidèle peuple Koweitien mes sincères expressions d'affection et d'appréciation, en priant Dieu pour que le Koweït demeure à jamais, par son peuple et pour son peuple, la nation qui nous unit, l’avenir prospère et la patrie sûre.

Chers Frères et Sœurs,

Le discours sublime de Son Altesse l’Emir de l’Etat du Koweït prononcé lors de l’ouverture de cette législature était global, substantiel et riche avec les directives pratiques dans l’exercice des responsabilités de l’affrontement que nécessite cette phase avec ce qu’elle renferme de défis internes et externes. Son Altesse a proposé son projet réformiste de développement qui établit le moyen de se débarrasser des accumulations des phases précédentes avec tous leurs inconvénients et conséquences qui ne sont dans l’intérêt de personne, en s’engageant à suivre une nouvelle méthode réformiste dans la construction de la patrie; une méthode qui s’accroche aux priorités des questions vitales communes et qui se concrétise par la préservation de l’union nationale, la fermeté dans l'application de la loi, le renforcement de la coopération positive entre l’Assemblée et le Gouvernement, et le redressement du parcours du travail médiatique, outre le fait de porter intérêt aux autres questions, surtout les questions du secteur des services vitaux, tels la santé, l’éducation, le logement et autres dans le but de dissiper les soucis des citoyens, de faire régner une ambiance de tranquillité et de stabilité, et de pousser la roue du travail et de la production vers plus d’accomplissements et de réalisations ciblées.

Nous avons devant nous une opportunité extraordinaire, et il faut profiter du temps et de l’effort convenables afin de bien saisir le discours sublime de Son Altesse avec ses dimensions et ses objectifs, surtout avec la naissance d’une nouvelle étape établie par la volonté du peuple dans l’exercice d'une démocratie pionnière qui s’est manifestée lors des dernières élections ministérielles de votre Assemblée vénérable en mai dernier.

Chers Frères et soeurs,

Le gouvernement a renvoyé à votre Assemblée vénérable le projet du plan quinquennal du développement, ainsi qu’il présentera bientôt son programme de travail pour la treizième législature. Nous avons pleine confiance que le plan et le programme retiendront votre intérêt et obtiendront votre support et votre soutien afin d’aboutir à un accomplissement réel et commun dans le but de pousser en avant le processus du travail national dans tous les domaines avec ce début d’une nouvelle étape de coopération positive en tant que moyen de réaliser une stabilité politique capable de permettre la réalisation des buts et des objectifs auxquels nous aspirons tous.

Le gouvernement remercie de même votre Assemblée pour le renouvellement de la confiance au ministre de l’intérieur suite à l’interpellation qui lui a été adressée. Nous lui souhaitons la réussite et la bonne chance dans son dévouement habituel à son travail ministériel visant à servir la patrie et les citoyens.

Chers Frères et sœurs,

Nous sommes au seuil d'une nouvelle phase de travail national et nous avons la chance appropriée de réfléchir et d'agir pour la transformer en une phase optimiste riche en accomplissements et en réalisations afin que les efforts ne se perdent pas et que l'objectif aspiré ne reste pas inaccessible.

En cette séance de clôture, je ne peux qu'adresser tous mes remerciements à votre Assemblée vénérable, représentée par son président, ses membres, ses comités, son secrétariat, ses gardes, ses conseillers, et tous ses employés, ainsi qu'aux travailleurs des médias qui ont suivi les travaux de l'Assemblée, en souhaitant à tout le monde de bonnes vacances et un bon retour. Je prie Dieu de nous guider pour enrichir notre expérience démocratique et fortifier nos paramètres et notre union nationale afin de rehausser le prestige de l'Etat du Koweït, de préserver sa position et de conserver sa prospérité sous l'égide de S.A l'Emir du pays et S.A le Prince Héritier que Dieu les garde et les bénisse.

 
  Imprimer cette page