Discours
  L’Allocution de S.A le P.M à la réunion commune du Conseil des Ministres et du Conseil Suprême de la Planification et le Développement  
  4 novembre 2010  
     
 

Au nom du Dieu le tout Miséricordieux et le très  Miséricordieux

Mesdames et Messieurs Membres Honorables du Conseil des Ministres,
Messieurs les membres du Conseil Suprême de la Planification et du Développement,

J’aimerais tout d’abord accueillir M. Ahmad Baqer l’honorable membre du Conseil Suprême de la Planification et du Développement, tout en exprimant la sincère salutation de la chère confiance accordée par S.A l’Emir, que Dieu le garde et bénisse. Sans doute que le frère Ahmad Baqer est digne de foi, car il possède d’une large preuve et d’une expérience distinguée dans les différents domaines, il est un avantage pour le conseil, nous aspirons beaucoup de lui et prions Dieu le succès de tout ce qui sert à la patrie et aux citoyens.

J’ai le plaisir de vous accueillir tous alors que nous nous rencontrons aujourd’hui dans une réunion commune du Conseil des Ministres et du Conseil suprême de la Planification et de Développement, pour la discussion d’une affaire importante, et polyvalente, qui est ( le problème des résidents illégitimes au pays), c’est un problème dont ses résultats négatifs ont accumulé au cours des dernières décennies, avec ses différentes dimensions de sécurité, humanitaires, sociales et économiques.
Une résolution du Conseil des Ministres a été issue pour charger le Conseil Suprême de la Planification et du Développement d’étudier les situations des résidents illégitimes, cette imposition est venue pour incarner la confiance de S.A l’Emir, que Dieu le garde et bénisse, dans ce Conseil, car Son Altesse charge votre honorable Conseil dans l’adresse des affaires et des  problèmes, qui intéressent la patrie et les citoyens. C’est une confiance méritée sous l’égide de ce que le Conseil offre comme compétences distinguées et larges expériences. Le Conseil, sous la présidence de l’honorable membre M. Saleh Al Fadhalah, et l’adhésion de l’élite des membres du Conseil, a formé un comité pour fournir les mécanismes et les outils garantissant les solutions vitales de ce problème.
Ce comité a prodigué un effort remarquable, a tenu plusieurs réunions à travers lesquelles il a appris les études approfondies concernant ce problèmes, il a écouté aux experts dans les différents domaines, il a étudié les lois, les législations, les comptes rendus, et les statistiques, qui concernent ce problème sophistiqué, jusqu’à la réalisation de son rapport actuel qui contient les bases et les structures du traitement de cette affaires, que tout le monde attend sa solution le plus vite possible. Ce rapport présent est venu total et incluant ses propositions pratiques qui garantissent le traitement de ce problème, d’une façon globale prenant toutes les considérations qu’elles soient de sécurité, humanitaires, légales, sociales et économiques. Le gouvernement avait un désir ardent de discuter ces propositions dans une réunion commune avec le Conseil Suprême de la Planification et du Développement. Il poursuivra les étapes pratiques nécessaires pour exécuter les solutions proposées après être accréditées, où ses fruits n’apparaîtront qu’avec la coopération de tout le monde, Institutions et Individus, parce que la solution de ce problème se considère comme un projet national et global, dont tout le monde participe dans la responsabilité de son exécution et de la réalisation de ses buts.

Mesdames et messieurs,
A cette occasion, nous, n’avons qu’à exprimer notre gratitude et notre appréciation à l’égard de cette réalisation importante, tout en assurant que  les solutions ne dépasseront pas les éléments de la préservation de notre identité et de nos valeurs nationales, car c’est une responsabilité historique dont nous sommes chargés, et une honnêteté de patrie que nous portons sur les épaules. Elle sera notre obligation et notre respect tous.

Finalement, il est à louer les efforts constructifs et l’esprit de responsabilité qui caractérise la performance du Conseil Suprême de la Planification et du Développement. ils représentent un bon modèle de la coopération positive et distinguée, pour réaliser les intérêts, le progrès et la prospérité de notre chère patrie, et je prie Dieu le tout puissant de nous accorder le succès pour le bien être de la patrie et des citoyens, sous l’égide des directives avisées de S.A l’Emir du Koweït et S.A le Prince Héritier, que Dieu les garde et bénisse.

 
 
  Imprimer cette page