Discours
  L'allocution de son excellence le ministre de l'énergie cheikh Ahmad Al-Fahad Al-Ahmed Al-Sabah à la cérémonie de la mise en place de la pierre angulaire de l'usine de calcification du charbon de pétrole devant la société des industries du charbon de pétrole (Au nom de son altesse le premier ministre)  
  26 Avril 2006  
     
 

Messieurs, Président et membres du conseil d'administration des industries du charbon du pétrole,

Chers invités,

Durant les douze dernières années ou même plus, le Conseil Suprême de Pétrole a été présidé par Son Altesse Cheik Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah. Durant cette présidence, le secteur pétrolier a reçu l'appui de Son Altesse, et a bénéficié de sa sagesse qui l’a mené à un saut qualitatif énorme et global dans ses conceptions de base, ses orientations stratégiques et ses projets de développement. Son altesse a lancé un certain nombre d'initiatives significatives et a promu le lien et l'intégration du secteur pétrolier dans d’autres activités économiques. Il s'est également attelé à la promotion du développement, de la recherche et du transfert des technologies, aussi bien que le soutien apporté au secteur privé dans ses projets de production, vente et entretien du pétrole. Aujourd'hui, nous célébrons la pose de la pierre angulaire de l'usine de charbon de pétrole la considérant comme la primeur de ce saut qualitatif accompli grâce à l'assistance aimable et le patronage de Son Altesse le Premier Ministre Cheik Nasser Al-Mohamed Al-Ahmed Al-Sabah qui démontre clairement sa résolution à poursuivre le processus de la mise à jour et de développement du secteur pétrolier dans la production, le raffinage, le traitement et le marketing. Par conséquent, ceci reflète son intention de compléter ces étapes de développement et de faire avancer davantage des projets qui contribuent à l'intégration de ce secteur avec d'autres activités économiques d'une part, et à la consolidation la coopération entre les deux secteurs, public et privé, d'autre part.

Votre Altesse le Premier Ministre,
Chers invités,

L'industrie pétrolière mondiale connaît, en ce moment, des développements rapides qui ont dépassé les prévisions les plus optimistes. Par conséquent, l'administration des ressources pétrolières au Koweït n'est pas restée figée face à ces développements, mais a plutôt rapidement évolué et proposé des stratégies et des politiques pour être au niveau de ces évolutions et prévoir leur impact de sorte que le Koweït puisse maintenir sa position pionnière sur la carte de la production de pétrole et des produits pétroliers. Je peux dire avec toute confiance que la stratégie de l'Etat du Koweït est marquée par nos aspirations en portant une attention aux considérations techniques et économiques sans toutefois négliger les objectifs sociaux, les critères de la santé et d'environnement. Parmi les objectifs stratégiques les plus significatifs est celui qui vise à élever la production du pétrole brut Koweitien à plus de 4 millions de barils par jour d'ici 2020, à augmenter la capacité de raffinage dans le pays à presque 1.4 million de barils un jour, et se concentrer sur le développement rapide et la demande croissante aux industries pétrochimiques tels que les oléfines, les composés aromatiques et les sous-produits. Cette stratégie porte également sur la mise à jour de la flotte des pétroliers du pétrole brut, de GPL (gaz de pétrole liquéfié) et des produits pétroliers, atteignant ainsi une production de 100 mille barils au moins de pétrole quotidien d'ici 2010, dans le secteur d'exploration et de production en dehors du Koweït. Elle porte également sur l'investissement dans les activités de raffinage et de vente dans les régions à demande croissante, surtout en Asie. Peut-être l'un des objectifs les plus importants de nos stratégies du pétrole est de permettre à la jeunesse koweitienne d'assumer la pleine responsabilité de ce secteur; et ceci à travers le grand intérêt continu visant à encourager les programmes de formation des cadres koweitiens à tous les niveaux et dans toutes les spécialités pour qu'ils soient capables d'effectuer toutes les tâches du secteur pétrolier que ce soit au niveau administratif, technique, ou dans les secteurs de production, de raffinage, de traitement, de transport ou de vente.

D'autre part, les données économiques, les théories des avantages relatives et les économies de large échelle confirment que les industries pétrochimiques demeureront toujours le choix stratégique et l'épine dorsale de l'industrie et du secteur de traitement au Koweït. De telles industries sont importantes et fortement diversifiées, alors que la recherche scientifique et le développement technologique augmentent le nombre de leurs produits et de leur compétitivité sur le marché mondial tous les jours. A la lumière de cette vérité, il n'est plus admissible que les industries pétrolières pétrochimiques se privent de l'expertise, des fonds et de la flexibilité du secteur privé national, et des technologies et des canaux de vente des investisseurs étrangers. Il n'est plus imaginable que le secteur privé koweitien reste fermé aux investissements de l’industrie dans le pays. Ainsi, la coopération avec le secteur privé est devenue l'un des plus importants principes de la nouvelle gestion du pétrole au Koweït, à travers la privatisation d'un certain nombre d'activités et des compagnies de la Société Koweitienne du Pétrole (Kuwait Petroleum Corporation), et la participation du secteur privé aux opérations et aux projets du secteur pétrolier.  A cela s'ajoute une dépendance plus grande sur le secteur privé dans les domaines de la construction et des services auxiliaires, ainsi qu'encourager ce secteur à utiliser les rendements du secteur pétrolier pour établir des industries de transformation complémentaires. Par conséquent, nous constatons que le secteur privé contribue actuellement au complexe d'Equate, à travers la compagnie de produits pétrochimiques Bubyan, et participe aux projets des oléfines, des composés aromatiques et de styrène à travers la compagnie de produits pétrochimiques de Al Qurain, en plus de son acquisition d'une usine de mixage des huiles, et précédemment d'une usine de sel de chlore. Un grand progrès a été accompli en transférant le marketing interne au secteur privé par Al Oula Fuel Inc. et Al Sour Fuel Company. Selon l'étude menée par la "Kuwait Petroleum Corporation" l'année dernière, et les confirmations des directives du Conseil Suprême de Pétrole, le secteur privé sera invité à participer dans plusieurs domaines et projets du secteur pétrolier comprenant le remplissage des cylindres de GPL, les agences maritimes, les pétroliers, la Société "Kuwait Foreign Petroleum Exploration Company", l’industrie de produits pétrochimiques, la quatrième raffinerie qui  sera créée, en plus des services offerts par la compagnie de pétrole du Koweït à ses employés dans la ville d'Ahmadi. Quant au pourcentage et à la formule de participation du secteur privé, elle différera d'un projet à l'autre selon la spécialisation et les besoins de chaque projet.

Votre Altesse le Premier Ministre,
Chers invités,

Dans le cadre de cette stratégie de participation du secteur privé à l'industrie pétrolière et pétrochimique, l'usine de calcination de charbon, dont nous posons les fondements aujourd'hui, tient une place distinguée car elle n'est pas une usine existante qui ouvre ses portes à la contribution du secteur privé, ni un simple transfert de propriété et de gestion, mais tout un concept, un projet qui a été entièrement transféré de la KPC et de la KNPC au secteur privé national et étranger. Le projet n'est pas basé sur un contrat de bâtiment et d'utilisation de l'usine seulement, mais inclut aussi quatre autres usines pour assurer l'approvisionnement de la vapeur associée à la raffinerie d'Ahmadi, le transfert du charbon à partir de la raffinerie du port Adullah, l'approvisionnement en charbon et en gaz comme carburants. Par conséquent, c'est le premier projet de pétrole à être mené entièrement par le secteur privé. Ses opérations exigent un échange continu et réciproque entre ce secteur et les différents projets du secteur pétrolier. Je présente mes félicitations à la compagnie des industries houillères de pétrole et à toutes les parties prenantes pour avoir remporté ce projet à travers des enchères toutes transparentes et en respectant le principe de la concurrence loyale. Je souhaite à tous les responsables le succès dans ce pas courageux et j'aimerais mentionner et rappeler que les fruits qu'ils récolteront exigent qu’ils assument une responsabilité multidimensionnelle dont la dimension nationale consiste à embaucher et à former les cadres nationaux koweitiens, la dimension politique consiste à affirmer et à renforcer la capacité du secteur privé national pour entrer avec succès dans le secteur pétrolier, et la dimension professionnelle consiste à affirmer la faisabilité de l’expertise technologique et commerciale de  nos associés étrangers. Je suis confiant que ceux qui sont responsables de ce projet pilote sont à la hauteur de cette responsabilité tridimensionnelle.

Qu’Allah nous accorde tout le succès et la prospérité au service du Koweït.

 
  Imprimer cette page