Discours
  Discours de Son Altesse Cheikh Nasser Al-Mohammed Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah lors de la visite du Président du Conseil national suisse  
  09 octobre 2017  
     
 

M. Jürg Stahl, Président du Conseil national suisse,

Mesdames et Messieurs les membres de la délégation suisse,

Leurs Excellences les Ambassadeurs et les membres du corps diplomatique,
Mesdames et Messieurs,

Il est de mon plaisir d'accueillir notre invité M. Jürg Stahl, Président du Conseil national de la confédération suisse, et sa délégation distinguée, lequel est envisite au Koweït suite à l’invitation officielle que lui a été faite par son homologue le Président de l'Assemblée nationale du Koweït. Cette visite vient suite à la célébration du cinquantième anniversaire des relations diplomatiques entre le Koweït et la Suisse, qui a témoigné des activités et des évènements politiques et culturels mutuelles au cours de la dernière année, dont la plus importante était la visite officielle de l'ancien Président de la Confédération suisse à l'État du Koweït, M. Johann Schneider-Ammann en novembre 2016, dont j’avais le plaisir de recevoir ici avec sa délégation. Cette visite a représenté un saut quantique dans les liens des deux pays et votre visite aujourd’hui reflète la croissance régulière des relations bilatérales entre l'Etat du Koweït et la Confédération suisse, établies sur une base solide depuis 1966. Elle souligne également l'engagement des deux parties à renforcer la coopération dans les divers domaines et à explorer les meilleurs moyens de les développer. Au niveau personnel, je suis fier de ma visite officielle à la Confédération suisse, en septembre 2011, lorsque j'ai rendu visite à Berne, ainsi qu’au parlement suisse où j’ai rencontré M. Jean-René Germanier, Président du Conseil national à l'époque, et quelques membres du Conseil.

Monsieur le Président du Conseil national,

Nous n’oublierons jamais la position de votre pays lors de l'agression de Saddam Hussein contre mon pays en 1990, supportant le Koweït pendant sa crise, etvotre interaction avec notre peuple durant son endurance, en exigeant continuellement d’appliquer les lois et les conventions internationales et de mettre fin à l'agression. Nous n’oublierons jamais la position de la Suisse, ni comment elle a réagi envers notre souffrance au cours de l'invasion de Saddam Hussein, en ouvrant les portes de ses écoles devant nos enfants, et en fournissant des servicesgratuites à tous les Koweïtiens résidant sur son territoire. Nous n’oublierons jamais la position du gouvernement suisse vis-à-vis du sujet des prisonniers et des personnes disparues, à travers les efforts déployés au sein du Comité international de la Croix-Rouge. Cette position honorable de votre pays restera gravée dans l’histoire du Kuwait.

Monsieur le Président du Conseil national,

J'aimerais aussi exprimer l'appréciation et la gratitude du peuple koweitien envers la Confédération suisse pour son soutien de l'Etat du Koweït dans sa candidature à un siège de membre non-permanent au Conseil de sécurité pour les années 2018-2019. Je tiens à souligner que le Koweït fera tout son possible pour promouvoir la paix et la stabilité, et lutter contre le terrorisme et la pauvreté dans le monde. À cet égard, nous espérons obtenir le soutien continu de la Confédération suisse, étant donné que le Koweït envisage d’organiser trois conférences l'année prochaine :

-         Une conférence pour soutenir les enfants palestiniens;

-         Une conférence pour soutenir l'éducation en Somalie;

-         Et une conférence pour la reconstruction de l’Irak.

 

Monsieur le Président du Conseil national,

Nos relations mutuelles témoignent un grand développement. Les indicateurs les plus importants qui le montrent sont le nombre d'accords signés entre les deux pays, et qui ont atteint treize accords, le volume des investissements de Kuwait Investment Authority en Suisse en 2016 qui a dépassé les 7 milliards de francs suisses, et le nombre de touristes koweïtiens en Suisse estimé à environ 33 000 par an. Nous souhaitons activement poursuivre notre travail avec vous dans la prochaine phase de l'accord de libre-échange entre les pays du Golfe et les pays de l’Association européenne de libre-échange (AELE) qui relie la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein par des mécanismes assurant la mise en œuvre de l’accord et le renforcement de l'économie et des relations commerciales entre tous ces pays. Nous espérons aussi que la candidature du Koweït à la Banque asiatique de développement aura votre soutien.


Monsieur le Président,

Encore une fois, je vous souhaite la bienvenue ainsi que je souhaite la bienvenue aux membres du Conseil national, en vous assurant que j’apprécie cette visite qui reflète les liens profonds réunissant nos deux peuples et notre intérêt commun à soutenir les pontsde communication et de rapprochement entre nos deux pays.

 
  Imprimer cette page